ALUMINÉ

2005

Ces autoportraits en fonte d’aluminium sont des monotypes. Le procédé de la fonte est scrupuleux. Pour que la forme voit le jour, aucune étape ne peut être maltraitée, il n’y a pas d’échappatoire à la réussite. Cependant ici le traitement final, l’ébavurage, la ciselure, ont été volontairement écartés pour laisser visibles des départs d’accidents, une possibilité d’échec, dans un foisonnement ébouriffé.

  • Technique

    De la fonte d'alu avec de la parafine

philippe poupet sculpteur